Return to site

La filature chez les détectives privés

Trouver le bon détective privé près de chez vous en fonction de vos problématiques (adultère, espionnage, personnes disparues, fugues). Prix attractif et devis sous 24 heures.

· Être détective privé

Lorsque l’on évoque le métier de détective privé, l’un des premiers mots qui nous vient en
tête est inévitablement « filature », où le sens de pister une personne sans se faire repérer
par cette dernière.

La filature : une condition essentielle du métier de détective privé.

Si la filature d’un salarié par une entreprise est tout à fait légale, il ne faut pas oublier que
cette pratique doit répondre à certains principes auxquels il ne faut pas déroger pour rester
dans le cadre de la loi : la proportionnalité des moyens mis en œuvre, le respect de la vie
privée et l’avertissement préalable du salarié (dans le contrat de travail par exemple).
Dans la grande majorité des affaires confiées aux détectives privés, la filature a pour but
principal de constater des faits (souvent portant des préjudices directs ou indirects à
l’entreprise en question). Après quoi, ces différents rapports seront inclus au dossier dans le
cadre d’une procédure au tribunal ou d’autres démarches.
En moyenne 80% des affaires nécessite une filature, principalement dans les cas de
recherche de preuves pour des affaires personnelles (divorce etc.) ou des affaires
professionnelles (vol de marchandises, concurrence déloyale ou détournement de clientèle
etc.)

Le rapport de filature : un document précis et cadré

Le rapport de mission quant à lui, a une importance capitale devant les tribunaux. En effet,
un rapport mal circonstancié, mal rédigé, incomplet, ou comportant la relation de faits
erronés ou de renseignements obtenus d’une manière déloyale ou illicite (c’est-à-dire ne
respectant pas les trois points capitaux cités juste en haut), sera rejeté par le magistrat.
Partant de ce principe, la filature est donc un élément fondamental de la mission dont
dépend le contenu du rapport. Le document produit par le détective aura en effet une
valeur juridique, pouvant être apporté et reçu valable par le juge chargé de l’affaire.

La filature en pratique

En pratique, si la filature semble être davantage contraignante par rapport à la loi et aux
conditions nécessaires pour respecter le cadre juridique, elle est surtout par nature : pouvoir
suivre une personne et recueillir assez d’informations utiles sans être repéré est en effet un
art, où la moindre erreur peut faire échouer le projet.
De plus, contrairement aux services de police qui disposent de moyens de surveillance
importants et d’un cadre légal plus favorable pour ce genre de mission, le détective agit généralement seul, et se trouve confronté aux limites « temps-argent-nécessité » imposées
par son client ou par une procédure engagée par ce client. Il devra donc agir vite,
efficacement et faire preuve d’un sens de la rigueur indispensable pour prouver ses qualités
de détective.

 

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly