Return to site

Enquête privée et Intelligence Économique,

complémentaires ou concurrents ?

La connexion entre ces deux acteurs du renseignement privé

· Missions

Dans un monde hyper-connecté où les technologies de l’information sont de plus en plus présentes, le jeu de la compétitivité connaît de profonde mutation. Le monde du renseignement est présent depuis toujours, plus ou moins connu, cet univers est souvent fantasmé de par son aspect mystérieux. Les acteurs privés du renseignement se décomposent en deux catégories : les agences de recherches réglementées (Agences de Recherches Privées, les enquêteurs privés, les détectives) et les sociétés d’intelligence économique.

Puisque ces acteurs sont les deux seules parties prenantes du renseignement privé, cela fait-il d’eux des concurrents directs ? Analyse.

Détectives privés, mais que font-ils au juste ?

Le renseignement tient une place importante dans toutes les civilisations depuis la nuit des temps, de la même façon, la frontière entre police, détectives et acteurs du renseignement a toujours été abstraite pour les non-initiés. D'activité presque clandestine à ses débuts, le métier d'enquêteur privé est aujourd'hui un des secteurs les plus règlementés. Plus que d'être reconnue, les constatations issues des rapports de l'agent de recherche sont admissibles en justice comme tout autre mode de preuve. L’essence du métier de détective privé tient donc, dans la recherche de la vérité et l’apport de la preuve, et ce par le biais d’enquêtes terrain et d’enquêtes administratives. 

Deux domaines d’activités

L'enquêteur d'aujourd'hui peut orienter son activité sur deux domaines : les affaires familiales et les affaires des entreprises. Les affaires familiales représentent une grosse partie de l'activité, scindées en plusieurs cas : divorce, garde d’enfants, les successions, la recherche de personnes disparues.

Les possibilités d’action pour les enquêteurs privés en terme d’affaires des entreprises se dirigent vers la concurrence déloyale, la contrefaçon, les arrêts maladie abusifs, les enquêtes de moralité, la recherche de débiteurs, etc…

Toutes leurs enquêtes sont encadrées et contrôlées par le CNAPS (Conseil national des activités privées de sécurité), un service français de police administrative, rattaché au ministère de l'Intérieur.

Intelligence économique, en quoi ça consiste ?

Cette vaste notion est longtemps restée abstraite, notamment à cause de son étymologie, empruntée littéralement de l’anglais « intelligence » qui signifie « renseignement ». L’intelligence économique est définie comme l’ensemble des actions coordonnées, de recherche, de traitement et de distribution (en vue de son exploitation), de l’information utile aux acteurs économiques. Pour faire simple : c’est un outil d’aide à la décision au service des entreprises.

Enjeux et champ de compétences

Les experts en intelligence économique ne travaillent qu’avec ou pour les entreprises. Cette activité regroupe quatre enjeux principaux : la veille, le socle de la démarche d'intelligence économique. Elle consiste à collecter, traiter, analyser et diffuser des informations utiles et nécessaires. Il faudra ensuite analyser les résultats obtenus afin de donner de la valeur à l'information pour permettre au plus haut des maillons de la chaîne de prendre des décisions stratégiques. La sécurité économique en troisième étape s'attache à la protection des savoirs, savoir-faire et des connaissances. Et enfin l'influence, car la finalité de l'intelligence économique est de mettre son savoir au service d'un changement positif pour l'entreprise, accompagné d'un changement sur son environnement et donc sur ses concurrents.

La connexion entre ces deux acteurs du renseignement privé

Les deux seuls acteurs privés du monde du renseignement : professionnels de la recherche privée et professionnels de l'intelligence économique, sont essentiels au bon fonctionnement de l'investigation, la recherche et l'analyse de l'information. L'un car l'approche du terrain et sa technique lui sont propres, et l'autre pour avoir une analyse situationnelle et stratégique à offrir aux entreprises. Le fait qu’ils soient les seuls sur le marché privé ne veut pas dire qu'ils sont pour autant en concurrence, chacun possède des compétences respectives et c'est cela qui crée leur attractivité.

Si l’enquête privée effectuée par un professionnel muni d’un agrément ou d’une carte professionnelle, nécessite d’être légitime pour être acceptée, ce n’est pas le cas des missions que couvre l’intelligence économique. Cette dernière n’est d’ailleurs pas règlementée, contrairement au métier d’agent de recherches privées.

L’intelligence économique est vue comme un moyen « une boîte à outils », alors que l’enquêteur privé est en charge d’amener une preuve qui pourra être utilisée lors d’un procès devant une juridiction.

Cependant, leurs compétences se rejoignent dans le domaine de l’enquête et du conseil au service des entreprises. Loin d’être concurrents, ils sont donc complémentaires, certains d’ailleurs, travaillent dors-et-déjà, main dans main.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK